Le labex iMUST

En 2010 les trois fédérations de recherche lyonnaises en Physique, Chimie et Ingénierie se sont associées pour concevoir et créer un Laboratoire d’Excellence (Labex) interdisciplinaire au sein de l’Université de Lyon : le Labex iMUST. Basé sur la richesse pluridisciplinaire des laboratoires du site lyonnais, son objectif est de stimuler une synergie entre ces trois disciplines principales pour renforcer la dynamique de recherche et d’innovation en sciences de la matière, des matériaux et des technologies éco-responsable.

Le Labex iMUST rassemble des chercheurs et enseignants chercheurs dans 54 équipes de 20 unités de recherche sur le site de l’Université de Lyon. Basé sur la plus-value interdisciplinaire permise par la richesse du site lyonnais, il associe des partenaires de l’Université Claude Bernard Lyon1, de trois Ecoles d’Ingénieur (Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, École Centrale Lyon, École Supérieure Chimie Physique Électronique de Lyon), de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, du Centre National de la Recherche Scientifique, de Solvay et de l’IFP Énergies Nouvelles. Associé au pôle de compétitivité Axelera et à l’Institut Carnot I@L, le Labex iMUST bénéficie également du dynamisme de la région Lyonnaise sur les plans économiques et scientifiques et vise à en renforcer son attractivité.

L’étude expérimentale, la modélisation et l’exploitation des problèmes complexes et multi-échelle sont au cœur des activités du Labex iMUST. Ces thèmes généraux s’appuient sur l’interface entre cinq grands axes scientifiques reconnus de la recherche et / ou de l’industrie du site de Lyon :

D1 : Catalyse et procédés catalytiques

Domaine dans lequel existe un environnent scientifique et industriel exceptionnel, avec notamment la plus grande concentration en France de centres de recherche académiques et industriels du secteur.

D2 : Matériaux fonctionnels

Conception et fabrication de nouveaux matériaux et de nanomatériaux, principalement par des techniques bottom-up, leurs caractérisation à différentes échelles temporelle et spatiale (des échelles continu à femtoseconde – macroscopique à nanoscopique), et leurs applications y compris optiques et biomédicales.

D3 : Fluides multi échelles

Turbulence, hydrodynamique multi échelles et fluides fonctionnels, avec des perspectives à la fois fondamentales et en ingénierie qui incluent les domaines clé de la micro- et nano-fluidique, la nano-ingénierie et les comportements à macro échelle.

D4 : Modélisation

Simulation multi échelle utilisant des méthodes ab-initio et la dynamique moléculaire de l’échelle atomique aux échelles moléculaires, champ de phase, réseaux de Boltzmann et méthodes de level set pour les structures supra moléculaires des matériaux complexes, méthodes dynamiques continues pour le calcul aux échelles micro à macroscopiques.

D5 : Instrumentation

Les partenaires iMUST sont à l’origine de plusieurs méthodes originales d’étude et d’imagerie multi échelles des solides, fluides, nanomatériaux et nano-objets individuels, dont des techniques de spectroscopies optiques à haute résolution spatiale et temporelle, outils de manipulation de nano-objets, nano-dispositifs de mesure de force, tomographies de rayons X ou d’électrons, imageries acoustiques, RMN du solide à polarisation dynamique, nouvelles méthodes de chimie analytique.

Les approches interdisciplinaires exploitant plusieurs des axes d’excellence ci-dessus sont le moteur d’une synergie à forte valeur ajoutée, à la fois en termes de progrès scientifiques et dans le développement de solutions innovantes dans les domaines des nouveaux matériaux et des technologies propres et durables. Le Labex iMUST se propose ainsi de contribuer :

  • à la promotion d’une recherche interdisciplinaire d’excellence au sein de l’Université de Lyon,
  • au transfert technologique à travers le développement d’approches innovantes, le dépôt de brevets et de licences, et la création de start-up, ainsi qu’en augmentant la visibilité et l’attractivité du site pour de nouveaux partenaires industriels,
  • à l’attraction de chercheurs à fort potentiel permettant ainsi de contribuer à renforcer l’excellence de la recherche menée au sein de l’Université de Lyon,
  • à une formation de haut niveau qui favorisera l’insertion des doctorants et post-doctorants, ainsi que l’employabilité des étudiants, notamment via une fertilisation croisée entre sciences fondamentale et appliquée.

Téléchargement : Document FORME B ANR.

Téléchargement plaquette iMUST :fiche iMUST 2015